loyauté du salarié

tostaky60 Contributions: Q(9)
a posé une question le 31 juillet 2014

bonjour,
mon problème est le suivant.
un de mes salariés a, à plusieurs reprise critiqué auprès de mon franchiseur ma gestion et mon management en des termes pour moi inacceptable.

ce dernier me qualifie de con qui ne sait pas gerer une entreprise, qui ne sait pas prendre de décision.
il affirme dire aux clients que le patron est un con
enfin il affirme a mon franchiseur que je souhaite leur faire un proces

cependant je n’ai rien vu venir car devant moi, il n’y a pas de souci
je sais que c’est un sanguin qui est capable de faire cela car il m’a plusieurs fois fait de virulentes remarques

que me conseillez vous?
clairement je n’ai plus confiance.
cependant est ce qu’un franchiseur est un témoin fiable au prud’homme?

2 réponses

Janick Contributions: Q(7) / R(414)
le 6 août 2014

Bonjour

Il y a critique et dénigrement. La liberté d’expression a des limites aussi.
Licencier pour faute grave n’est pas aisé dans ce cas, sans témoignage écrit. Le salarié peut contester la nature du licenciement au conseil des prud’hommes et réclamer une indemnité de licenciement et des dommages et intérêts. Pour un licenciement pour faute grave, il vaut mieux faire appel à un avocat spécialisé en droit du travail.

Sinon il y a plus simple : la rupture conventionnelle. Si le salarié accepte, vous devrez lui verser une indemnité de rupture. Ce type de rupture repose sur le consentement mutuel et n’évoque pas de motif.

#1
JP-A Contributions: Q(1) / R(3)
le 1 septembre 2014

Effectivement la rupture conventionnelle peut être une solution. Mais elle ne peut être imposée à l’une ou l’autre des parties. De plus, si vous choisissez cette voie, sachez qu’un organisme (la DIRECTTE) devra se prononcer sur la validité ou non de cette rupture.

#2

Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour répondre